Mission et valeurs

Écrit par Super Utilisateur

La mission principale de l’Association Jeunesse Action est de Contribuer et de favoriser la réduction de la pauvreté au Mali à travers l’éducation des jeunes, la formation, l’appui et l’insertion socio-économique de ceux-ci. Cette chaîne d’actions suit un processus ingénieusement déterminé sur une échelle d’étapes successives qui ne peut aboutir à la fin que sur de résultats satisfaisants.

AJA Mali entend atteindre son but dans une atmosphère d’honnêteté, de justice et de reconnaissance des droits de tout citoyen y compris les plus démunis. Fort de ses principes, l’Action Jeunesse Action propose :

Un emploi décent pour tous

Un mali, l’accès à l’emploi demeure malheureusement encore un mal familier. Mieux l’emploi reste également un privilège propre aux personnes ressources ou ceux ayant un carnet d’adresse influent, balayant ainsi du revers de la main les plus démunis, les non qualifiés entre autres. Versé dans ce qu’est la réalité de l’emploi au Mali, l’organisation s’est assignée comme combat depuis plus de dix ans de créer et promouvoir les conditions d’accès équitable à l’emploi pour tous, particulièrement le cas des jeunes. Pour atteindre cet objectif, AJA Mali s’assurent avant tout que ces jeunes bénéficient de formation qualifiante et vient ensuite l’appui à la promotion des micros entreprises, reconnu comme structure important de lutte contre le chômage.

La défense des droits économiques, sociaux et culturels (DESC).

Informer et sensibiliser la population malienne sur ses droits économiques, sociaux et culturels est l’une des nombreuses taches d’AJA Mali. L’organisation vise particulièrement les populations démunies, les enfants de la rue, les jeunes analphabètes, les jeunes filles désemparées etc. Elle intervient donc dans la protection et la sauvegarde des DESC, remettant ainsi le citoyen lambda dans ses droits d’une part et lui apprendre à faire droit de ses devoirs comme prévues dans les règlements et lois en vigueurs. La défense des DESC est également un gage de l’égal accès de tous à la justice.

L’Éducation Pour Tous

Le gouvernement du Mali a adopté une loi d’orientation sur l’éducation No 99-046 du 28 décembre 1999. Cette loi réaffirme le droit de tout citoyen à l’éducation, reconnu par les articles 17 et 18 de la constitution du 25 février 1992. En application de cette loi un Programme Décennal de Développement de l’Éducation (PRODEC) a été mis en œuvre en 2000. Il visait au niveau de l’éducation de base, une scolarisation universelle à travers les écoles publiques, les centres d’alphabétisation fonctionnelle et les Centres d’Éducation pour le Développement. C’est dans ce cadre dynamique que les interventions d’AJA Mali s’inscrivent en apportant au plus démunis l’éducation à travers une instruction qualifiante. C’est ce qui explique l’existence de centres d’alphabétisation des jeunes apprentis et des Centres d’Éducation pour le Développement, CED dans certaines zones urbaines pour donner corps à cette politique.

La lutte contre la violence, les abus, et l’exploitation des enfants

Le Mali est l’un des pays où la situation des enfants reste forte périlleuse. Nombreux sont ceux-là qui vivent dans les rues de Bamako vêtus d’oripeaux, ils déambulent dans les coins et recoins de la capitale, à la main une boîte usée espérant influer sur le moral d’un passant qui lui donnerait une pièce. Loin des parents généralement installés dans les zones rurales, ces enfants de la rue n’ont ni soutien, ni amour dans une vie qu’ils n’ont pas choisi. C’est dire que le phénomène de l’enfant en situation difficile est en passe de devenir une calamité nationale. Cependant des organisations tel qu’AJA Mali se sont engagées heureusement dans la lutte contre toutes formes d’agressions, d’exploitation et d’abus sur les enfants. Un combat qui a pour but d’octroyer à ces enfants les droits qui sont siens.

Catégorie :