Qui sommes nous ?

PRÉSENTATION

Fils d’artisan, Souleymane SARR mène de façon quotidienne depuis plusieurs années un combat pour l’émergence d’une nouvelle race d’artisans en phase avec les exigences de gestion moderne d’une micro entreprise, capable de réussir le pari de l’entrepreneuriat. Depuis 1993, date de création d’AJA Mali par des jeunes artisans et anciens employés du Projet d’Appui au Secteur non structuré du  BIT agrée par l’accord cadre N° 460 du 12 juillet 1994 dont Souleymane SARR en est membre fondateur, AJA Mali demeure une organisation non gouvernementale nationale de développement.

Les activités d’AJA MALI qu’il préside portent sur la formation professionnelle des jeunes en milieu rural et urbain, notamment les jeunes diplômés, les jeunes recalés scolaires, ceux dans la rue dans des activités agro-sylvo-pastorales et artisanales. Il appuie également leur insertion par l’élaboration de plans d’affaires en favorisant leur accès au crédit à travers un système de garantie de prêts et de conseils au démarrage et au développement de leurs projets personnels. Cette approche novatrice contribue à rassembler les jeunes de toutes bornes (étudiants, chômeurs, salariés etc.) pour la cause commune « faire du Mali, un pays sans chômeur ».

En 2010, la fondation Novia Salcedo qui œuvre pour l’accompagnement des jeunes dans le processus d’intégration sociale et professionnelle réuni à Bilbao(Bicaye) en Espagne décernait à l’unanimité le prix d’excellence à l’intégration professionnelle des jeunes à M. Souleymane SARR. Un prix largement mérité qui a contribué sans nul doute à faire de cet homme qui est partie de rien pour devenir aujourd’hui l’étoile d’une jeunesse en proie au chômage et au désespoir.

Selon un proverbe africain, ‘’la maison n’est belle que lorsque chacun y reconnait sa part de travail’’, Souleymane Sarr a su reconnaitre et accompli la sienne dans ce grand véhicule qu’est le Mali en cordonnant tous les jours les nombreuses activités d’AJA Mali. De ce fait, le président d’AJA Mali est un exemple pour tous le jeunes du Mali en général et pour tous les jeunes désœuvrés en particulier. Les jeunes bénéficiaires de ce parcours sont promus à un avenir d’artisans modèles, organisateurs et planificateurs.

 
HISTORIQUES
 
Créée en 1993 (par des jeunes artisans et anciens employés du Projet d’Appui au Secteur Non Structuré du  BIT) et agrée par l’accord cadre N0 460 du 12 juillet 1994, l’Association Jeunesse Action Mali, plus connue sous son sigle d’AJA-Mali est par excellence l’une des associations les plus dynamiques du Mali dans sa lutte contre le chômage des jeunes. En effet, Au Mali, les enfants travaillant dans les secteurs de l’artisanat traditionnel et/ou dans le domaine informel voient chaque année, leur nombre augmenté. Ces enfants pour la plupart âgés de moins de 15 ans, peu ou pas scolarisés, sont issus de familles très pauvres. La capitale Bamako et les autres régions enregistrent des milliers d’ateliers qui sont actifs dans les secteurs des garages, du fer, des métaux et du bois. Ces unités emploient des milliers de personnes en quête d’acquisition d’un métier pour échapper aux dures conséquences du chômage et de la pauvreté.

 En 2025, il est probable que le taux d’urbanisation du Mali atteint 45%. Cette croissance du taux d’urbanisation pose la problématique de la création d’emploi dans les villes. Selon un bilan de l’emploi adressé par l’Observatoire de l’Emploi et de la Formation, le nombre d’actifs dans secteur informel a connu une progression de plus de 100% en 7 ans, soit 1 176 064 personnes en 1996. C’est fort de ce constat, que l’Association Jeunesse Action s’est engagée depuis sa création lutte pour « un Mali sans chômeur ». Un slogan loin d’être creux ou un rêve d’utopiste est plutôt le cri de ralliement d’AJA Mali dans sa croisade historique. ; faire du Mali un pays où il y aurait un travail pour tous.

Ajoutant plusieurs actions à ses objectifs AJA Mali cordonné par Souleymane SARR, son Directeur Général et piloté par l’ensemble de son personnel a produit à ce jour des résultats  très satisfaisants. Pour ce faire, l’organisation a développé une expertise en matière d’Incubateur de Création et de Gestion des Entreprises, auprès des groupes jeunes, âgés de 18 à 35 ans, défavorisés : les recalés scolaires sans qualification, les artisans et les producteurs agro pastoral en activités sans opportunité de marchés, les diplômés sans emploi etc.  En milieu urbain et rural  AJA-Mali lutte contre la pauvreté à travers l’éducation, l’information, la sensibilisation, la formation professionnelle et surtout l’insertion des jeunes à travers un suivi périodique impressionnant.