Bienvenue sur le site web d'AJA-Mali

Tournoi de l'artisanat Feu Harouna Samaké

L'ONG AJA-Mali parraine la compétition

Image descriptionLe match d'ouverture de cette 2e édition du tournoi de l'artisanat Feu Harouna Samaké s'est déroulé sur le terrain "Samagnana Bassi", le samedi 15 février 2014, à Baco-Djicoroni en commune V, un quartier périphérique du district de Bamako. La compétition regroupe six (06) clubs des six (06) communes du district.

Image descriptionSur les recettes de ce mémorial, AJA-Mali offre à chacune des six (06) équipes des maillots, des ballons pour la compétition et trois enveloppes dont 50 000F CFA, 30 000F et 20 000F CFA pour les 1ere, 2ème et troisième place. A cette première rencontre la commune III s'est imposée face à la commune V sur une séance de tirs au but.


Image descriptionCe geste n'est pas une première pour AJA-Mali de parrainer les compétitions du genre, l’objectif de l'ONG est de motiver les jeunes à aller davantage vers l'auto-emploi et l'entrepreneuriat en général.

Idrissa KONE, Ccom ajamali

Actualités Sur l'entreprenariat au Mali


AJA-Mali cherche des partenaires pour une solution contre la paupérisation des jeunes de Mahina, dans la région de Kayes

Image descriptionLa commune rurale de Mahina est réputée pour ses potentialités économiques. Une zone dont la population est à majorité jeune, environ 60% et surtout ses terres fertiles, mais les jeunes de cette localité sont régulièrement tentés par l'exode vers les grands centres urbains comme Bamako ou l'étranger. Cet état de fait inquiète les autorités communales, en l'occurrence la mairie qui ne ménage aucun effort à envisager toutes les solutions pour pallier ce départ excessif des bras valides. Ainsi, sur invitation officielle de la municipalité, l'ONG AJA-Mali s'y est rendue pour rencontrer les acteurs concernés par la problématique de l'emploi.

Image descriptionLors de sa visite, du 07 au 09 novembre 2013, l'organisation a pu constater des créneaux intéressants sur place pour l'auto emploi des jeunes dans des domaines comme l'agriculture, l'agroalimentaire, l'élevage, la pêche, l'artisanat etc. Aussi, le manque de compétences et d'aptitudes chez les jeunes à pouvoir conduire tout simplement une activité génératrice de revenu. Le vrai problème réside dans l'absence d'esprit entrepreneurial, faute de formation et d'alphabétisation.

Les jeunes sont contraints d'abandonner l'école pour aider les parents dans les travaux champêtres et domestiques. Ils vivent au jour le jour grâce à de petits commerces avec des gains incertains et extrêmement bas (en dessous de 750 Fcfa par jour). Or, les marchés ruraux sont ciblés ainsi que les moyens de transport des produits vers les villes urbaines où réside l'essentiel de la clientèle.


Image descriptionEn référence au contenu du PDSEC (Plans de Développement Social, Economique, et Culturel), AJA-Mali et la municipalité de Mahina ont signées une convention de partenariat dans le cadre de la promotion de l'entrepreneuriat jeunesse dans la localité. Les deux parties recherchent activement des partenaires techniques et financiers, privés ou publics, en vue de favoriser l'auto-emploi des jeunes et de réduire le taux élevé de l'exode.

A Baguinéda, AJA Mali a signé un protocole d'accord avec la Caisse Wangade en 2012 et a pu ainsi faire financer 123 jeunes entrepreneurs depuis.

Idrissa KONE, Ccom ajamali

Fèrè Kènè, un réseau de commercialisation des produits de l'artisanat d'art : Signature de la charte de la coopérative

Image descriptionDu 20 au 21 novembre 2013, Le réseau Fèrè-Kènè a tenu une assemblée générale, au siège de l'ONG AJA-Mali, en vue de restructurer et d'élaborer un plan d'accompagnement de la coopérative pour relever les nouveaux défis de la nouvelle année. C'était en présence des médias (ORTM et quelques presses écrites).

Image descriptionCette rencontre de deux jours a réunie plus d'une quarantaine d'artisans. Elle a parmi aux participants de faire la relecture de la charte, du règlement intérieur, du statut et de la présentation organisationnelle de la coopérative afin d'y apporter les amendements et les modifications nécessaires.

Aussi, l'atelier a abouti à la mise en place d'un bureau exécutif et d'un comité de suivi. Enfin, les travaux ont débouchés sur l'élaboration d'un plan d'action pour l'autonomisation de la structure et à la signature individuelle de la charte.


Image descriptionIl faut rappeler que l'espace Fèrè-Kènè fut créé en 2001 par l'ONG AJA-Mali afin d'offrir aux artisans un espace pour la commercialisation et la distribution de leurs produits. Cette plateforme leur a permis d'avoir accès à des marchés plus étendus (surtout au niveau du tourisme). En effet, Fèrè-Kènè permet aux artisans d'exposer leur savoir-faire et leurs talents ainsi que de développer leur créativité et leur esprit d'innovation. La coopérative est matérialisée par une boutique spécialisée dans les produits artisanaux maliens. La galerie regroupe plus de 40 artisans qui œuvrent dans l'esprit du commerce équitable.

Idrissa KONE, Ccom ajamali